Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Lyon. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble être au bord du gouffre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Jeu 24 Aoû - 21:23


 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 


Cela faisait déjà plusieurs jours que j’avais réussi à m’échapper des griffes de mes ravisseurs.  Ne sachant pas où aller, je me téléportais de villes en villes à la recherche d’un abris. Mais dès qu’une personne s’approchait de moi pour me proposer son aide, je craignais me trouver victime d’un piège démoniaque. C’est ce qu’il se passa ce soir là, dans la ville de Nantes. J’étais assise à la table d’un petit restaurant en train de dévorer un poisson arrosé de beurre blanc, quand quelqu’un s’approcha de moi.

« Eh beh, vous n’aviez pas mangé depuis combien de temps, ma pauvre dame ? me demanda soudain un cinquantenaire au ventre bien rebondit. »

Je me contentais en premier lieu de terminer mon plat en vitesse, afin de quitter au plus vite cet endroit. Il n’avait pas tord, j’étais affamée. C’était la première fois en plusieurs jours que je mangeais un vrai repas chaud. Ceci grâce à un billet que j’avais trouvé sur le bord d'un trottoir.

« Si vous en avez besoin, je peux vous donner l’adresse d’un groupe qui aide les gens qu’ont pas à manger ! »

Cette fois, la peur était bien là.  Cet homme était il en train de me tendre un piège ? Ce groupe était-il en réalité celui de démons ? Peut être pas. Mais c’était possible et cette possibilité me faisait paniquer. Le cœur battant à vive allure, je déclenchais alors une petite tempête au sein du restaurant. J’avais l’impression que cela m’aidait à me calmer.  Rapidement, la vaisselle se mit à glisser comme n bateau sur l’eau. Les nappes dansèrent sur les tables, telles des mariées le soir de leurs noces. Sous l’effet du vent, les pieds des chaises se brisèrent tel des branches mortes. Et les tables tombèrent à la renverse. 

 Les personnes, elles, sortaient du lieu en courant. Certains étaient affolés, et d’autres me traitaient de folle. L’homme qui m’avait proposé de l’aide quelques instants plus tôt tapota ses tempes avec ses doigts en me regardant.
Pourtant, lorsque la tempête passa, je réalisai qu’une personne n’avait pas bougée. Une femme à lunettes rondes et au chignon noir serré. Elle me regardait d’un air grâve dans le coin du restaurant dévasté.

« Vous avez un sacré pouvoir, commença-t-elle. »

Méfiante, je ne lui répondis pas.

« Ne craignait rien de moi. Mais j’ai cru comprendre que vous étiez en fuite ?
_ Comment savez vous ça ? demandai-je de plus en plus paniquée.
_ Je l’ai deviné à votre comportement et vous venez de me le confirmer.  Sachez que je connais un endroit pour vous. »

Ou voulait-elle en venir ? Allait-elle me proposer de rejoindre le même groupe pour manants dont l’homme m’avait parlé plus tôt ?

« Il existe un lieux pour les gens comme vous. Un Institut pour les gens qui ont des pouvoirs. Ma fille adoptive y est depuis l’âge de dix ans et elle y est très heureuse. C’est une succube, précisa-t-elle. »
Je n’avais jamais entendu parler de ce lieu et je trouvais ça trop beau pour être vrai. Pourtant, comme si la flamme d’espoir commençait à se réveiller, je lui demandais d’une voix tremblante.

« Et…ou se situe cette éc…je veux dire …cet institut.
_ A Lyon. »

Elle m’expliqua alors plus en détail le lieu exact en me montrant un plan de la ville. Bien que toujours un peu méfiante, je décidai de lui faire confiance. C’est donc ainsi que j’ai découvert l’institut.
 Le lendemain, alors que le soleil se couchait doucement, j’arrivais à l’entrée de l’établissement. Un instant, je crains de tomber dans la gueule du loup (bah si elle croise mon autre moi, elle risque de tomber dans sa gueule en effet XD). Mais, comme poussée par une montée d’adrénaline, je frappai aux portes avec mes poings. N’entendant aucune réponse, je criais d’une voix chevrotante.

« He Ho ? Il y a quelqu’un ? »

Une bourrasque de Mistral qui n’était pas de mon fait me procura un frisson. Je refermais un peu plus mon manteau et je retentais ma chance en frappant de nouveau.

« S’il vous plait, j’ai besoin d’aide, implorai-je. »


©odage par louha


J'espère que ça ne te pause pas de problème si je poste à la première personne; Si tu veux j'édite à la 3ème.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Jeu 24 Aoû - 22:02

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia

Début septembre 2017

Sofia s’était levée du bon pied ce matin. Elle avait bien dormi et s’était réveillée dans son lit, et pas à l’asile comme il y a deux mois d’ailleurs. La néphilim prit son temps ce matin, prenant une douche assez longue, se coiffant et se maquillant avec soin avant de choisir sa tenue de la journée. Réellement, Sofia portait toujours des vêtements strictes et autoritaires afin de laisser son image intacte. Elle opta donc pour une robe noire, cintrée à la taille et ses nouveaux escarpins, les rouges. Ceux qu’elle avait acheté le jour où elle avait sauvé sa fille Blanche, qui la détestait au point de lui avoir littéralement mit son poing dans la figure.
Enfin peu importe, Sofia était de bonne humeur. Elle prit un petit déjeuner tranquillement puis se rendit à son bureau de manière totalement décontractée, ne s’attendant pas à la nouvelle qui allait pourrir sa journée. Une des secrétaires de l’administration vint la voir en milieu de matinée, il devait être aux alentours de 10 heures.

- « Madame Chevalier. » salua la jeune secrétaire tandis qu’elle inclinait la tête.

- « Que se passe-t-il Tania ? » demanda Sofia, décontractée.

- « Vous m’avez demandé de vous informer des changements à propos de votre fille… » commença-t-elle d’une voix tremblante.

- « Qu’est-ce qu’elle a encore fait ? » lâcha Sofia en reportant son regard sur la secrétaire.

- « Elle a décidé d’arrêter les études de chasseurs. D’après ce que j’ai appris, elle souhaite devenir bibliothécaire…. » expliqua la jeune femme, voyant que Sofia commençait à bouillonner.

Elle posa le dossier en question sur le bureau de sa supérieure et quitta la pièce. Sofia était de bonne humeur.
La fondatrice balança le dossier à travers la pièce, excédée par le comportement immature de sa fille. Luuka avait beau être son plus bel avenir, si jamais Sofia arrivait à faire venir Blanche à l’Institut, ce serait elle qui deviendrait la dirigeante de l’Institut, la fière descendante de Sofia Chevalier, alias Elaine alias Guenièvre Reine de Spartes et de Camelot.

La journée continua son court. C’était une mauvaise journée. Sofia bouillonnait à l’idée de faire souffrir sa fille, mais cela lui ferait trop plaisir à sa fille si elle découvrait que sa mère lui en voulait. Après tout, Sofia faisait tout pour que Luuka la déteste et vice versa. Elle l’avait même renié, prenant le nom de Clara. Au fond, Sofia s’en fichait, elle se vengerait autrement. Elle irait voir les bibliothécaires pour leur faire comprendre que Luuka devrait détester tout ça.

La néphilim songea même à se demander si ce n’était pas son frère qui avait mis dans la tête de Luuka qu’elle devrait être bibliothécaire. Après tout, il avait une passion pour les livres qui dépassaient l’entendement… Sofia allait devoir parler à Merlin et rapidement.

Il était tard quand un homme vint à nouveau frapper à la porte. Sofia rétorqua sèchement, non hurla sèchement d’entrer. L’homme, un garde de l’entrée, lui expliqua qu’une jeune femme était à la porte d’entrée de l’Institut et qu’elle avait besoin d’aide. Sofia soupira, encore une blague d’étudiants qui avait oublié de rentrer à l’heure ? Très bien, ils allaient passer un sale quart d’heure si c’était le cas.
Sofia se téléporta dans la cour, sentant une puissance magique non négligeable derrière la porte. Elle demanda aux gardes d’ouvrir les portes et elle tomba nez à nez avec une jeune femme qu’elle connaissait.

Dahut Pennhêrez, princesse disparue de chez elle il y a plus de 1500 ans. Sofia avait connu son père, elle avait été une sorte de conseillère en magie après la disparition de sa femme. Elle avait même trouvé l’homme qui lui avait enseigné sa magie…

- « Qui êtes-vous ? Que voulez-vous à l’Institut ? » demanda Sofia en se rapprochant de la jeune femme, tout en gardant une distance de sécurité.

Elle ne voulait pas l’affolée ? peut-être qu’elle était amnésique, qu’elle ne se souvenait pas d’elle. Sofia n’avait aucune idée de ce qui était arrivée à la princesse alors elle préférait être prudente. Elle se révèlerait peut-être si la femme la reconnaissait. [/justify]


©odage par louha

PS 1 : la première personne me va très bien Wink
PS 2 : Si jamais Dahut reconnait Sofia, à l’époque où elle était proche du père de Dahut, elle portait le nom d’Elaine Wink



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖


Dernière édition par Sofia E. Chevalier le Ven 25 Aoû - 21:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Ven 25 Aoû - 15:03

[/size]
 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 

Au bout d'un moment, alors que l'espoir de voir quelqu'un m'ouvrir était presque réduit à néant, j'entendis une voix.

«Que pouvons nous faire pour vous ? »

Je levais la tête pour croiser le regard de celui qui venait de m'appeller. A son physique, je deveinais qu'il s'agissait probablement d'un elfe. Mais je préférai rester sur mes gardes.

« Je...Je suis poursuivi. Je pense que seul l'institut peut m'aider, dis-je d'une voix implorante.
_ Bien...Attendez ici, je vais chercher quelqu'un.
_ Ne soyez pas trop long.
_ Je vais faire mon possible.  »

Pourtant, il fut long. Ou du moins, le temps me sembla long. Me trouver là, devant ces portes, seule et en pleine nuit me faisait vraiment paniquer. Je sentais l'envie de faire voler cette entrer par une bourasque me venir. Mais il fallait que je fasse bonne impression. Si la mère de la succube disait vrai, seul l'institu pourrait m'aider.
Enfin,  les portes s'ouvrirent et une femme apparut. Elle portait une robe noir cintrée et une paire d'escarpin. Mais ce n'est pas sa tenue qui m'alerta, c'est son visage. Je connaissais cette femme. Le problème c'est que je savais ni où ni quand je l'avais déjà croisée.

« Qui êtes-vous ? Que voulez-vous à l’Institut ? demanda alors la femme. »

Elle ne semblait pas me connaitre. Peut être faisais-je erreur. Ou alors était-ce une démone qui était à deux doigts de refermer ses griffes sur une proie ? Je décidai cependant de lui répondre, tout en me préparant à utiliser mes pouvoirs en cas de problèmes.

« Je  suis Dahut Pennherez. J'ai été enfermée par des démons ces dernières années.  »

Je ne précisait pas combien de temps. Ni le fait que j'avais travaillé à leurs cotés. Cela risquait de me faire passer pour une de leurs espionne.

« J'ai entendu dire que l'institut pouvait aider des gens comme moi. Est-ce le cas ? »


©odage par louha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Ven 25 Aoû - 16:17

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia

Début septembre 2017

Cette jeune femme ramenait Sofia dans son passé. Un passé que tout le monde ne connaissait pas, un qu’elle avait vécu seule avant que son frère ne la rejoigne en Bretagne pour conquérir Avalon et les Terres de Camelot. A vrai dire, à cette époque, Sofia cherchait plus à se faire connaître pour ses dons. C’était comme ça qu’elle avait connu le père de Dahut. Mais comment la jeune princesse avait-elle survécut à tout ça ? Sofia n’en avait aucune idée. Elle savait la jeune femme puissante alors il n’était pas étonnant qu’elle ait survécut.

La jeune femme paraissait nerveuse et Sofia sentit qu’elle se posait des questions sur elle. Ainsi Dahut semblait l’avoir reconnu, enfin elle se posait des questions sur l’identité de Sofia. Mais la néphilim préférait attendre la réponse à ses questions, histoire d’être sûre d’elle quand elle ferait entrer cette personne à l’Institut. Car l’Institut était toute la vie de Sofia alors risquer de le détruire pour une ancienne connaissance n’était pas dans ses plans.

Les paroles de la jeune femme confirmèrent les pensées de Sofia. Elle était bien la princesse disparue de la ville d’Ys. La ville avait été ravagé par la mer après que les portes aient été ouverte. Sofia avait fui pour ne pas mourir et le roi était resté dans son château afin de trouver sa fille. Sofia était partis rapidement pour ne pas se faire trouver par les personnes malveillantes qui s’en étaient pris à la ville. D’ailleurs, Dahut expliqua qu’elle avait été enfermé par les démons durant ces dernières années.

- « Années ou siècles ? Dahut Penhêrez est morte quand la ville d’Ys a été noyée sous les eaux il y a plus de quinze siècles… » lâcha Sofia en se rapprochant plus près cette fois, faisant signe aux gardes que tout allait bien.

Sofia sonda la jeune femme à l’aide de son pouvoir de perception. Il ne semblait pas y avoir une trace de pouvoirs démoniaques. Pourtant, ce n’était pas le genre des démons de garder des gens pour… les garder enfermer. Il devait forcément y avoir une autre explications… Mais Dahut n’allait pas se confier à une personne lambda. Elle devait avoir confiance en une personne qu’elle connaissait auparavant.

- « L’Institut aide les êtres magiques peu importe leurs races et leurs histoires. C’est un refuge pour ceux qui ont besoin. » commença Sofia avant de reprendre. « Mais il faut que vous sachiez que vous devrez nous raconter ce qui vous est arrivé. Nous ne voulons pas que nos protégés soient en danger à cause de secrets qu’une personne nous cache. C’est compris Princesse Dahut ? » lâcha Sofia, guettant sa réaction.

Sofia aimerait bien connaître mieux ce qui lui était arrivée ces dernières années afin d’être sûre de ne courir aucun danger, mais en la prenant elle-même sous son aile, elle pourrait mieux connaître ce qui lui était arrivée. Et peut-être encore plus si elle lui expliquait qui elle était.

- « J’ai connus votre père le roi Gradlon. Peut-être que vous ne vous rappelez pas de moi, vous étiez petite quand vous vous êtes enfouis à cause de vos pouvoirs. Je suis restée un moment à la cour de Cornouailles. Je portais le nom d’Elaine de Troyes à l’époque. » expliqua Sofia avant de regarder les gardes. « Laissez-la entrer et fermer les portes. Soyez particulièrement vigilent cette nuit. » intima Sofia sur un ton qui ne laissait pas place à la discussion.

La soirée allait peut-être rattraper le début chaotique de cette journée.

©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖


Dernière édition par Sofia E. Chevalier le Ven 25 Aoû - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Ven 25 Aoû - 21:07

[/size]
 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 


« Années ou siècles ? Dahut Penhêrez est morte quand la ville d’Ys a été noyée sous les eaux il y a plus de quinze siècles, lâcha la femme.»


Je ne lui répondis pas. Était ce vraiment utile ?  Je constatais néanmoins qu’elle connaissait mon histoire, du moins en partie. Après sa remarque, elle m’informa plus en détail sur le rôle de l’Institut Chevalier.


« L’Institut aide les êtres magiques peu importe leurs races et leurs histoires. C’est un refuge pour ceux qui ont besoin, commença-t-elle avant de reprendre.  Mais il faut que vous sachiez que vous devrez nous raconter ce qui vous est arrivé. Nous ne voulons pas que nos protégés soient en danger à cause de secrets qu’une personne nous cache. C’est compris Princesse Dahut ? »


Sa façon de me parler me rappelait celle employée par certaines nourrices au château. Princesse et fille adorée du roi, je n’hésitais pas à l’époque à réprimander toute personne qui osait me parler sur ce ton. Pourtant, la femme qui se trouvait devant moi était peut être la seule à pouvoir m’aider. Il était donc inutile d’en faire une ennemie.  Une boule apparue en mon ventre à l’idée de devoir lui raconter tout ce que j’avais vécu et fait.


«  Eh bien, si c’est nécessaire…, répondis-je d’un ton assez sec. »


Cette réponse sembla suffire à la femme car elle commença alors à me conter sa propre histoire, comme si cela allait m’aider à en faire de même avec la mienne.


« J’ai connu votre père le roi Gradlon. Peut-être que vous ne vous rappelez pas de moi, vous étiez petite quand vous vous êtes enfuie à cause de vos pouvoirs. Je suis restée un moment à la cour de Cornouailles. Je portais le nom d’Elaine de Troyes à l’époque,  expliqua-t-elle avant de regarder les gardes.  Laissez-la entrer et fermer les portes. Soyez particulièrement vigilent cette nuit. »


C’est ainsi que je pénétrai pour la première fois au sein de l’Institut. Le lieu qui m’avait semblé être une maison bourgeoise se révéla être en réalité une immense étendue de bâtiments, de forêt, de par cet autres étendues d’eau. Comme une ville cachée. 
La femme était toujours à mes cotés et  je me rendais compte qu’il me manquait une information essentiel à son sujet.


« Si Elaine est votre ancien nom, quel est celui que vous portez aujourd’hui ? demandai-je avant d’ajouter. Quoi qu’il en soit, je ne me souviens pas de vous. Votre visage me dit quelque chose, mais c’est tout. »


Je la regardais un peu plus, dans l’espoir qu’un souvenir me revienne, mais rien ne vint. Pendant les mille ans que j’avais passés enfermée, certains visages m’avaient hantés, tandis que d’autres m’avaient quittés.


« Vous dites que vous étiez à la cours de mon père lorsque mes pouvoirs se sont manifestés. Dans ce cas, pourquoi ne pas m’avoir aidé à les contrôler ? J’ai entendu dire qu’ici,  vous aidiez certaines personnes à mieux appréhender leurs pouvoirs. Pourquoi m’avoir ignoré à l’époque ? fis-je intriguée »


Contre toute attente, c’était un vieillard humain, aveugle et unijambiste qui avait réussit à m’aider à contrôler mes pouvoirs. Il avait quitté la ville alors que j’étais âgée de quinze ans à peine. Je gardais encore en mémoire ses yeux blancs remplis de larmes et sa voix tremblante me disant qu’il était fier de moi. Durant ma vie de princesse, il avait été l’un de mes seuls amis.  Mais il n’avait jamais voulut me dire comment il avait apprit tout ça, ni d’où il venait. Une idée me vint alors.


« Le professeur Declán, c’était vous, n’est ce pas ? ... Je veux dire, c’est vous qui l’avait amené à la cour  de mon père ? »


Si c'était effectivement le cas, je lui devais beaucoup.


©odage par louha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Ven 25 Aoû - 22:58

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia


Début septembre 2017

Dahut était méfiante. Elle fit simplement que si c’était nécessaire, elle raconterait son histoire mais Sofia sentait qu’elle disait plus cela par obligation que par volonté propre. Elle savait bien qu’elle ne voulait pas lui parler, mais si elle demande à être cachée ici, elle devait prouver qu’elle n’était pas pleine de mauvaises intentions. Mais Sofia l’accepta quand même avertissant les gardes de faire très attention. Après tout si elle était recherchée par les démons, ils valaient mieux être prudents pour ne pas risquer une invasion. Surtout que Sofia était seule, son frère était resté dans sa bibliothèque à Venise. La néphilim entraîna la femme avec elle dans l’enceinte de l’Institut, lui montrant l’étendue de ce que cachait la façade si mystérieuse.

Dahut lui demanda son nom. Enfin celui qu’elle portait aujourd’hui. Puis elle précisa qu’elle n’avait aucune idée de qui elle était. Il fallait avouer que Sofia avait été proche de son père, le roi. Mais elle était restée éloigné de la fille, ne sachant si elle contrôlait ses pouvoirs. Puis son comportement n’avait pas été les plus enclins à vouloir être amis avec elle du temps où elle était une princesse.

- « Je suis Sofia Chevalier. » lâcha Sofia sans plus de précisions.

Après tout, Sofia était plus intéressée par ce qu’il lui était arrivée que par lui donner son prénom, lui expliqué qu’elle avait créé l’Institut et tout ce que l’on racontait en cours au enfants magiques. Dahut aurait tout le loisir d’apprendre tout cela si elle était amenée à rester entre ces murs.
Les questions qu’elle posèrent rappelèrent de nombreux souvenir à la néphilim. La cour de Cornouailles avait été la première cour royale qu’elle avait côtoyée après la cour de Spartes du temps où elle en était la reine. Alors elle était restée discrète, se contentant de conseiller le roi quand il en avait besoin.

- « Mes pouvoirs n’étaient pas totalement développés quand j’étais à la cour de ton père. Puis je ne connaissais pas assez les autres pouvoirs pour te les enseigner. Je ne t’ai pas ignoré, je regardais chacun de tes cours pour en apprendre plus, mais tu ne le savais pas. » expliqua Sofia.

Puis la jeune sylphe sembla pensante. Elle devait essayer de retrouver Sofia dans ses pensées et souvenirs, mais elle ne devait pas y être. En effet, Sofia se faisait un malin plaisir à utiliser ses pouvoirs pour assister à ses cours. Puis cela lui permettait de comprendre ce même don que possédait Luuka aujourd’hui.

- « C’était moi en effet. Votre père était un roi très respectueux envers les êtres magiques grâce à votre mère. Declán m’a aidé également pour mes pouvoirs et je ne voyais que lui pour enseigner ce savoir. » continua Sofia tout en continuant de marcher dans la cour où l’on pouvait voir les fenêtres des dortoirs illuminées.

L’Institut ressemblait vraiment à ce qu’elle avait voulu. Elle en était fière et jamais elle n’aurait pu faire un pareil travail sans l’acharnement dont elle avait fait preuve.

- « Je connais les démons aussi bien que les humains Dahut. Je sais qu’il n’enferme pas quelqu’un pour l’enfermer, du moins pas pendant des années. » commença Sofia avant de reprendre. « Si l’Institut doit vous protéger des démons, il faut que je sache ce qu’il s’est exactement passé. Car si j’apprends la moins chose négative à votre propos par rapport aux démons, je n’aurai pas d’autres choix que de vous renvoyer. De plus, nous protégeons des enfants ici, je ne voudrais pas qu’ils meurent parce que je n’ai pas été assez vigilante. » expliqua Sofia sans flancher.

La fondatrice pouvait être compréhensive. Après tout, il y avait bien une humaine recherché par un loup-garou qui vivait ici mais son histoire était parfaitement claire et une grosse partie avait été vérifiée. Alors Dahut ne pouvait pas échapper à tout ça sans parler ne serait-ce qu’un peu de ces quinze siècles de disparition.

- « Je ne sens pas l’ombre d’un pouvoir démoniaque en toi et je te crois pour ta détention, mais quinze siècles, c’est long. » ajouta Sofia.

Elle n’avait pas une voix agressive ni menaçante, plus une voix apaisante. D’ailleurs, il faudrait peut-être qu’elle lui propose de manger. Mais de toute façon, elle risquait de passer la nuit chez Sofia.

©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Sam 26 Aoû - 22:11


 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 

Lorsque je demandais à Sofia Chevalier si c'était elle qui m'avait envoyé Declán pour m'enseigner la magie, elle me le confirma.

« C’était moi en effet. Votre père était un roi très respectueux envers les êtres magiques grâce à votre mère. Declán m’a aidé également pour mes pouvoirs et je ne voyais que lui pour enseigner ce savoir. »

Pour toute réponse, je me contentais de lui sourire. C'était une sorte de " merci" muet. Nous passâmes près d'un bâtiment aux multiples fenêtres. Certaines étaient illuminée et on pouvait y distinguer des ombres diverses. Au troisième étage, aperçue une personne qui semblait s’entraîner à la téléportation.  Un étage au dessus, une autre semblait changer de forme.

« Je connais les démons aussi bien que les humains Dahut. Je sais qu’il n’enferme pas quelqu’un pour l’enfermer, du moins pas pendant des années. dit soudainement Sofia.  Si l’Institut doit vous protéger des démons, il faut que je sache ce qu’il s’est exactement passé. Car si j’apprends la moins chose négative à votre propos par rapport aux démons, je n’aurai pas d’autres choix que de vous renvoyer. De plus, nous protégeons des enfants ici, je ne voudrais pas qu’ils meurent parce que je n’ai pas été assez vigilante. »

Je l'avais redouté, mais il était là. Le moment où j'allais devoir raconter ce que j'avais vécu pendant ces siècles d'horreur. Mon témoignage allait il jouer en ma faveur ou au contraire, fallait il que je mente ? Si je n'étais pas acceptée au sein de l’institut, qu’allais-je devenir ? Une idée de vengeance à l'encontre des démons sommeillait en moi. Mais étais-je assez forte pour mener ce combat ?

« Je ne sens pas l’ombre d’un pouvoir démoniaque en toi et je te crois pour ta détention, mais quinze siècles, c’est long, ajouta Sofia.  »

Un groupe de jeune personnes passa devant nous et nous saluèrent poliment. Je me retournai afin de vérifier qu'ils étaient suffisamment loin pour le pas entendre mon récit. Je commençais à avoir confiance en Sofia Chevalier, mais je n'étais pas totalement rassurée en ce lieu.

« Eh bien, je pense qu'il est temps pour moi de vous conter la véritable légende de la ville d'Ys »

Les démons m'avaient en effet un jour narguée en me disant que l'histoire de ma ville était devenue légendaire.

« Commençons par le commencement. Je sais que certains pense que c'est moi qui est inondé la ville. Mais il n'en est rien. Comment aurais-je pu ? Je l'aimais et j'aime à penser qu'elle m'aimait en retour. C'est un démon qui l'a fait. Il m'a séduite et a profité de mon sommeil pour me voler les clefs. A mon réveil, la mer était déjà en train d'envahir la belle Ys.  »

Des souvenirs que j'avais enfouis dans mon esprit commencèrent à remonter à la surface. Des cris résonnaient dans ma tête. Afin de les faire taire, je lâchais une forte bourrasque de vent qui fit trembler le houppier d'un vieux chêne.

« J'ai réussit à me téléporter au loin, continuai-je. Mais le démon m'avait suivit.  Il m'a ensuite amenée de force dans leur quartier général afin de m'expliquer la véritable raison de mon enlèvement. »

Je fis de nouveau une pause. Sofia Chevalier semblait avoir une grande connaissance du monde. Se pouvait-il qu'elle ait un jour entendu parler du contrat que ma mère avait scellé ?

« Afin de protéger le Nord dont elle était reine, ma mère avait passé un marché avec les démons. La paix pour dix ans contre son premier né. Mais elle n'a pas honorée son contrat. Et c'est pour ça qu'ils m'ont enlevée...Puis enfermée. »

De nouveau, des souvenirs désagréables vinrent me hanter. Ils était récurrents, mais cela n'en était pas moins douloureux. Je me rappelai de ces années ou peu à peu, mon esprit s'était envolé. Jours après jours, années après années, siècles après siècles il avait finit par faire place à la folie.
J'envoyais de nouveau un coup de vent, mais cette fois, ce fut une mini tornade qui fit danser des feuilles avant de rencontrer une poubelle et l'arracher de son socle. Elle retomba plusieurs mètres plus loin et le fracas qui retentit lorsqu'elle rencontra le sol me fit stopper la tornade.
Je regardais Sofia d'un air gênée.

« Veuillez me pardonner. L'aérokynésie me calme et vous raconter mon histoire m'est assez douloureux.  »

Nous arrivâmes près de la poubelle que j'avais détruite. Fort heureusement, elle était vide au moment de l'incident. Je me baissais pour la ramasser et je la posais contre le mur d'un bâtiment. Puis je me retournais de nouveau vers Sofia.

« J'ai été enfermée pendant mille ans.  Pendant tout ce temps, je n'ai vu personne. On me donnait à mange et à boire à travers une trappe. Je pense que les démons faisaient ça pour se venger de ma mère en me faisant perdre la raison . Et ils y sont parvenus.  Lorsqu'ils ont finit par venir me voir, ils m'ont raconté que c'était des sylphes qui m'avaient enfermé tout ce temps et bêtement, je les ai cru. Alors j'ai rejoins leur rangs. »

Nous arrivâmes à un croisement. Ne sachant pas où aller et ayant un peu d'avance sur mon interlocutrice, je ralentis un peu le pas avant de reprendre

« J'ai combattu aux cotés des démons pendant des siècles. J'ai torturé, tué, martyrisé en leur nom. Mais croyez moi, cette personne n'est plus. J'ai retrouvé mon esprit. Alors je me suis enfuie et me voici à présent à vous demander asile. »

Une pensée horrible me vint. Cette personne était elle vraiment partie ? Ou allait elle revenir aussi vite qu'elle était partie ? Sofia Chevalier était elle prête à faire face à cet éventualité ?

« Eh bien voilà mon récit. Celui d'une jeune femme victime du contrat d'une mère qu'elle n'a jamais connu. Je pense que les démons ont prit un malin plaisir à me faire perdre l'esprit pour m'avoir à leurs cotés. L’apogée de leur bonheur a dut être le jour où j'ai massacré sans remord une colonie entière de mes semblables.»

Je marquais une pause et afin d'éviter un nouvel incident, je changeais de sujet.

« A quelle race appartenez-vous Sofia ? »

[/size]
©odage par louha


Rah ça m’énerve. Il y a du rose dans mon texte alors qu'il n'y a aucune balise de rose. Ou alors quelque chose m'échappe. :fuck:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Lun 28 Aoû - 0:38

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia


Début septembre 2017

Sofia avait forcé la main à la jeune femme pour qu’elle lui raconte son histoire. Certes, elle aurait pu attendre, mais au jour d’aujourd’hui, la sécurité de l’Institut devait être primordiale sur le reste. Sofia serait capable de tuer à mains nues s’il le fallait pour protéger cette école à laquelle elle tenait plus qu’à sa propre chair, ses propres filles.
La vérité n’était pas toujours facile à dire, mais Sofia connaissait les plus grands secrets des plus grandes cours d’Europe de ces derniers siècles alors elle ne risquait pas de s’étonner de l’histoire de Dahut. La légende sur la ville d’Ys n’était pas vraie selon Sofia alors ce soir, elle risquait d’entendre la vérité sur cette cité de Cornouailles.

Un groupe de jeune passa devant elle et ils saluèrent promptement la fondatrice qui ne fit même pas un signe ou un mouvement pour montrer qu’elle avait remarqué leur présence. Elle se contenta de les regarder passer en attendant la réponse de la princesse. Sofia ne s’intéressait qu’à certains étudiants, pas à tous les petits sorciers qui venaient ici.

Le début d’histoire de Dahut tenait largement la route. Sofia savait très bien à quel point la ville d’Ys comptait pour le roi ainsi que pour sa fille et jamais elle n’avait cru cette histoire de princesse tueuse qui a inondé sa ville d’enfance pour le plaisir. Mais le fait qu’elle soit manipulé par un démon fit tiquer Sofia. Alors c’était vrai cette histoire de pacte avec la mère de Dahut et les démons.
Mais Sofia laissait Dahut parler, elle ne fut pas étonnée de voir une bourrasque de vent, son interlocutrice était nerveuse, cela se justifiait. Puis la confirmation des informations de Sofia eut lieu. Il y avait bien eu un pacte entre les démons et la reine de Cornouailles. Il y eut une mini tornade cette fois, qui ne dura que quelques secondes, mais qui ne fit pas changer d’expression sur le visage de Sofia.

- « Vous êtes nerveuse, je le sens. Du moment que vous ne commettez pas de dégâts, cela ne me dérange pas. » intima Sofia, toujours impassible.

Elle écoutait. Attentive. Comme elle l’avait toujours été dans ce risque de situation. Mais peu importait, elle savait aussi comment réagir. Manipuler les gens était son truc après tout.
Lorsqu’elle révéla qu’elle avait été enfermé puis qu’elle avait rejoint les rangs des démons. Sofia sentit la peur sans même utiliser ses pouvoirs. Bien sûr qu’elle pouvait être totalement pétrifiée. Elle venait de révéler ouvertement qu’elle avait été aux côtés des démons. Les ennemis même de l’Institut.

- « Si vous restez ici, il faut que vous compreniez que mes hommes risquent de vous reconnaître ou de vous détester ? Mes chasseurs combattent les démons chaque jour alors ne vous étonnez pas si jamais ne certains sont extrêmement méfiants. » commença Sofia avant de reprendre. « Vous allez rester chez moi quelques jours, le temps que je prévienne tout le monde, notamment les chasseurs de votre présence. Puis vous pourrez vous baladez en faisant tout de même attention. » expliqua Sofia avant de se diriger vers la maison qu’elle habitait au bord du lac.

Elle guidait Dahut vers sa maison tandis que la jeune femme lui posa une question. La race de Sofia… Il est vrai que jamais on ne demandait sa race puisque tout était enseigné ici.

- « Une néphilim. Le terme exact serait demi-Aspect par mon père puisque ma mère était humaine mais tout cela relève de la génétique à vrai dire. » lâcha Sofia comme si de rien était.


©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Mar 29 Aoû - 23:57

[/size]
 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 



Je demandais à Sofia à quelle race elle appartenait et elle m’expliqua qu’elle était une néphlim grâce aux gênes de son père Aspect. Mon professeur m’avait un jour parlé de cette race et de ses origines divines. Un instant j’hésitais à demander à Sofia quel genre d’Aspect était son père, mais je me ravisais.  

Le chemin jusqu’à la maison de Sofia s’avéra plus long que je l’imaginais. L’institut était immense et regorgeait de lieu tous aussi inimaginables les uns que les autres. Nous longeâmes en premier lieu une forêt qui semblait rassembler les arbres les plus merveilleux de la planète. Puis,  nous arrivâmes au près d’un immense lac. Je le regardais avec  envie. Les conditions pour s’y baigner étaient effet toutes rassemblées ; Le lieu était désert, la température agréable, la nuit était belle…

Mais un cri me sortit de mes pensées.  Presque effrayée, je sursautais. Puis, je me retournais afin de voir qui ou quoi avait poussé ce hurlement.  Mais seule une clôture me fit face, m’empêchant d’avoir une réponse à ma question.

« Qu’est ce qu’il y a derrière ça ? demandai-je. ».

Bientôt, les clôtures firent place à des habitations de toutes tailles et formes. Des personnes étaient en train de profiter des dernières heures de la soirée et sirotaient une boisson à leur terrasse. Un instant, j’hésitais à les saluer poliment. Mais je me ravisais par mesure de précaution.
Sofia avait raison, il était fort probable que nombre de membres de l’institut m’aient combattus. Peut être avais je tué l’un des enfants de ce couple assis sur sa terrasse. Ou torturé celui d’un autre qui fermait les volets de sa maison.
Suivant la néphlim à travers les maisons, je lui demandais.

« Il y a-t-il une personne dont je devrais me méfier ? Personne ici ne vous a fait part de sa haine envers une sylphe ? »

Nous quittâmes l’allée principale pour prendre la direction d’une rue plus étroite et plus sombre.

« C’est important, ajoutais-je. Si je me sens en danger, je risque d’utiliser mes pouvoirs et blesser quelqu’un.  Croyez-moi, c’est la dernière chose que je désire. »

Avais je bien fais de lui avouer ceci ? Ou sans doute s’en doutait-elle.



[/size]
©odage par louha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Jeu 31 Aoû - 2:17

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia


Début septembre 2017

L’histoire de la jeune femme n’étonnait guère Sofia qui savait très bien de quoi était capable les démons lorsque l’on désobéissait à leurs pactes. Mais peu importait à présent, tout ce qui comptait c’était de cacher Dahut aussi bien de ses geôliers que des habitants de l’Institut. Sofia avait bien conscience qu’avoir combattu auprès des démons pouvaient amener la haine de certaines personnes. De nombreux chasseurs avaient été tué par des démons alors si on apprenait que Sofia abritait l’un des leurs sans les avoir prévenus, elle risquait gros. Pas son poste, bien sûr que non, mais la confiance de ses hommes pourraient bien être entachée par la suite.

Tandis qu’elles avançaient dans le village, Dahut se mit à paniquer en entendant des bruits derrière une barrière. Certaines personnes avaient des animaux de compagnie et ce devait en être un. Après un homme avait bien des raptor donc rien n’étonnait Sofia. Mais elle comprit qu’elle devait rassurer Dahut au plus vite.

- « Ici vive une partie de ceux qui travaillent à l’Institut, notamment la meute de loup qui protègent l’école. » expliqua Sofia, saluant les gens qui se trouvaient en terrasse.

La néphilim savait très bien qu’ici serait le moins risqué pour elle. Mais elle allait devoir prévenir tout le monde que quelqu’un vivait chez elle temporairement. Puis la jeune femme demanda s’il y avait des personnes dont elle devait se méfier. A vrai dire, Sofia ne le savait pas vraiment, elle ne connaissait pas tous les dossiers par cœur mais il est vrai qu’elle avait entendu parler d’une sylphe par un de ses bras droits.

- « Il est possible que j’en ai entendu parler, mais je vais devoir me renseigner… » lui intima Sofia.

Puis la princesse lui expliqua que c’était important qu’elle sache afin de ne pas utilisez ses pouvoirs à cause de la panique. Sofia la guida vers sa maison et y entra. Son loup blanc l’attendait et elle lui adressa une caresse avant de faire avancer Dahut dans la maison. Elle l’installa sur le canapé et partit leur chercher un verre d’eau chacune.

- « Vous ne craigniez rien chez moi. Personne n’y vient à part moi. Mon loup restera pour vous protéger si jamais il y a le moindre problèmes. » la rassura Sofia.

Puis la néphilim lui prit les mains dans les siennes et la regarda dans les yeux. A l’aide de son pouvoir de magnétisme, Sofia lui administra une onde apaisante afin qu’elle arrive à se détendre un peu maintenant qu’elle était réellement en sécurité.



©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Sam 2 Sep - 22:36

[/size]
 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 



Lorsque je demandai à Sofia si elle avait déjà eu vent de personnes ayant une dent contre une sylphe, elle me répondit qu’elle en avait peut être entendu parler, mais elle n’en était pas sûre. Puis, elle m’invita à entrer dans une maison, que je devinais être la sienne.
Je fus surprise d’y voir un loup au pelage blanc et un instant je me demandais s’il ne s’agissait pas en réalité d’un loup garou.  Une fois qu’elle eut caressée l’animal, Sofia me pria de prendre place sur un canapé.  Fatiguée, j’acceptais son invitation avec joie. La néphilim revint quelques instants plus tard, les mains chargées de deux verres d’eau.

« Vous ne craigniez rien chez moi. Personne n’y vient à part moi. Mon loup restera pour vous protéger si jamais il y a le moindre problème. »  

Je leur souris, à elle et à son loup. Puis je portais le verre qu’elle m’avait tendu à ma bouche. L’eau était fraiche. Trop fraiche à mon gout. Mais j’étais assoiffée et je le bus d’une traite avant de le poser sur une petite table devant moi. C’est alors que sans que je ne m’y attende, Sofia me prit les deux mains et plaça son regard sur le mien.  Si cela me fit paniquer au début, peu à peu, la panique laissa place à la paix. Cette femme m’avait sauvée. Elle allait m’aider. Je pouvais lui faire entièrement confiance et rien ne pourrait m’arriver dans cette demeure.  Pour la première fois depuis des siècles, j’allais passer une nuit libre en sécurité.

« Je ne vous remercierai jamais assez pour tout ce que vous faites, dis-je.  Feu mon père le roi serait ravi de savoir que vous m’aidez»

Je jetais de nouveau un coup d’œil vers le loup blanc. Il s’était à présent couché devant les portes d’un buffet et semblait se reposer profondément.  

« C’est un animal magnifique, dis je avec un sourire. »

Bien qu’ils soient tous les deux très différents, je ne pus m’empêcher de penser à Gwagenndu. Le petit dauphin noir que mon père m’avait un jour ramené d’une campagne lointaine. Il avait été mon principal confident pendant des années, avant de m’abandonner à mon triste sort et rejoindre ses congénères.  Bien qu’épuisée, je me levais pour marcher un peu dans la pièce et j’allais me poser devant la fenêtre. Malgré la nuit qui commençait à être déjà bien sombre, beaucoup de personnes étaient encore dehors. Je me retournais alors vers Sofia.

« Combien de personnes vivent à l’instituts ? Et y-a-t-il d’autres sylphes ? »

Il était probable que l’institut soit mon refuge pour plusieurs années. Il fallait donc que je sache avec qui j’allais partager mon futur proche.



[/size]
©odage par louha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Dim 3 Sep - 22:18

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia


Début septembre 2017

Sofia allait devoir organiser une grande réunion avec les chasseurs afin de leur expliquer pourquoi Dahut était à l’Institut. Elle savait très bien à quel point ses chasseurs pouvaient être têtus et qu’ils risqueraient de venir interroger Dahut donc elle devait à tout prix les prévenir et les avertir que si quelqu’un touchait à un seul de ses cheveux, il en payerait les conséquences. Mais l’heure n’était pas aux négociations. Pour le moment, Sofia se devait de rassurer cette femme pour qu’elle ne fasse pas de dégâts puis elle verrait par la suite ce qu’elle allait faire d’elle. De toute façon, il faisait nuit et ce n’était pas un cas d’urgence donc Sofia verrait cela demain.
D’ailleurs Sofia réussit à l’apaiser grâce à son pouvoir de magnétisme. Bien que la néphilim s’en servait le plus souvent pour assécher ses victimes mais elle savait aussi s’en servir dans un autre but, celui de l’aider.
Les paroles de la sylphe firent sourire Sofia. Le roi avait été un homme bon, contrairement à ce que l’on pouvait croire et Sofia l’avait toujours apprécié. Elle allait pouvoir aider son héritage et c’était la meilleure chose pour Sofia.

- « Votre père a toujours été bon avec moi, je lui dois bien cela. Et vous pourrez nous aider à arrêter vos détracteurs quand vous irez mieux si vous le souhaitez. » expliqua Sofia tranquillement pour ne pas mettre d’agressivité dans sa voix.

Mesurer chaque parole, peser chaque mot. Voilà ce que faisait en ce moment même la néphilim afin de garder la confiance de la jeune femme pour qu’elle les aide plus tard à chasser les démons. Avoir vécu parmi eux et avoir œuvrer pour eux n’était pas chose facile et en même temps Sofia voyait un avantage avoir Dahut, elle pourrait facilement identifier des démons.

- « C’est mon compagnon de vie, le plus fidèle. » lâcha Sofia en regardant son loup.

Puis Dahut se leva pour aller à la fenêtre pour repérer le paysage. Bien qu’il faisait nuit, quelques lumières étaient allumées et permettaient de voir à quel point l’Institut était un endroit énorme. Puis elle demanda combien de personnes vivaient ici et s’il y avait d’autres sylphes. Sofia sourit doucement puis prit la parole en se levant pour se poster à côté de Dahut.

- « A vrai dire, nous sommes nombreux. L’Institut est bien plus qu’une école ou un refuge. Certaines créatures magiques vivent dans les Montagnes, d’autres dans la forêt. Je ne pourrais pas dire de nombre exact, mais nous sommes très nombreux. Il y a un hôpital, un gymnase, une piscine, toutes les infrastructures d’une véritable ville. » expliqua Sofia avant de reprendre. « Toutes les races sont représentées donc oui il y a des sylphes. Seuls les démons ne peuvent pas passer ici. »



©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Mar 5 Sep - 16:34


 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 
Devant l’immensité de l’Institut qui s’étendait devant moi, je demandais à Sofia combien de personnes vivaient ici et si parmi elles se trouvaient des sylphes.

« A vrai dire, nous sommes nombreux. L’Institut est bien plus qu’une école ou un refuge. Certaines créatures magiques vivent dans les Montagnes, d’autres dans la forêt. Je ne pourrais pas dire de nombre exact, mais nous sommes très nombreux. Il y a un hôpital, un gymnase, une piscine, toutes les infrastructures d’une véritable ville, expliqua-t-elle avant de reprendre. Toutes les races sont représentées donc oui il y a des sylphes. Seuls les démons ne peuvent pas passer ici. »

Je me retournais de nouveau vers la fenêtre en imaginant ma rencontre avec mes semblables. Serait-elle cordiale ? Serai-je accueilli comme un monstre, une abomination pour ma race ? Ou bien comme l’enfant prodige, la digne de fille de ma pauvre mère ? D’ordinaire, j’aurai eu une certaine crainte à cette pensée. Mais je préférais penser à ma liberté, aux heures que j’allais passer à déambuler au sein de l’Institut. Redeviendrai-je un jour la princesse que j’avais été jadis ? Celle à qui presque rien ne faisait peur, qui enchainait les conquêtes et à qui on ne refusait jamais rien ?
Un grognement de la part du loup me fit sursauter. A mon grand soulagement, je constatais que le motif de son réveil n’était autre qu’une mouche un peu trop envahissante à son gout. Mais à cause de cela, je sentais petit à petit mes craintes revenir.

« Etes vous vraiment sûre que c’est la meilleur solution ? Quelqu’un m’a peut être reconnu lorsque je suis rentrée chez vous. Peut être qu’à cette heure là des personnes préparent un plan pour attaquer votre maison. Je ne dis pas ça pour moi. Mais pour vous, et votre loup. Je ne supporterai pas qu’il vous arrive quoi que ce soit par ma faute. »

Ca y est, elle était de retour. Ma paranoïa. Telle une mauvaise herbe qui ne veut jamais s’en aller. Peut être qu’à présent la néphlim allait penser que je sous estimais ses capacités. Elle avait un rôle important dans l’institut. Alors sans doute les autres réfléchiraient à deux fois avant d’organiser une attaque de son domicile. Je respirais le plus calmement possible pour me calmer. Puis, pour chasser toutes pensées négatives, je retournai m’asseoir sur le canapé.

« Si je dois vivre ici pour quelque temps, je ne vais pas rester ici à rien faire. N’y a-t-il pas une tâche que je pourrais effectuer au sein de l’Institut ?  »



[size=10]©odage par louha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Dim 10 Sep - 0:24

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia


Début septembre 2017

Les questions sur la jeune femme se bousculaient dans la tête de Sofia. La néphilim allait devoir enquêter et vite pour savoir dans quoi Dahut était impliquée. Elle se doutait bien qu’elle n’avait pas fait de figuration sinon, elle ne serait pas venue chercher l’asile ici. Puis la fuite de la princesse avait dû agiter quelque peu les démons mais Sofia trouverait bien un moyen de changer ça. Elle savait qu’il n’y aurait pas de problèmes. Après tout, c’est elle qui dirigeait.

La jeune rescapée semblait songeuse et Sofia se retint de lire ses pensées, elle le ferait plus tard. Après tout pour le moment la confiance était le plus important. Sofia devait être sûre que Dahut se sente en sécurité afin de pouvoir avoir les infos qu’elle voulait. La manipulation était bien la meilleure arme de Sofia après tout.

- « J’ai fondé cet endroit. Je suis la chef des chasseurs. Ici personne ne vous fera de mal tant que je le déciderais. Croyez-moi sur paroles. Je ne suis plus la simple conseillère magique de votre père. » expliqua Sofia.

Même s’il pouvait être normal que la femme s’inquiète, cela ne l’était pas vraiment aux yeux de Sofia. Ici tout le monde respectait la néphilim et si on avait été au Moyen Age, ils s’inclineraient tous sur son passage. Sofia était une femme puissante, extrêmement puissante même.

- « Cet Institut porte mon nom. Tout ce que je demande est acceptée tout comme ce que j’ordonne est respectée. »

Oui Sofia était en train de lui montrer l’étendue de sa puissance sur le monde magique qu’était l’Institut mais peu importe. Tout cela était bien vrai et si cela pouvait rassurer la jeune femme alors soit.

- « Pour le moment, vous remettre de ce que vous avez vécu est la priorité. Puis on a besoin de toutes sortes de personnes. De la simple secrétaire au professeur ou encore au médecin. » expliqua Sofia.


©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Mar 12 Sep - 0:16


 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 

Peu à peu mon inquiétude était en train de revenir. Je demandais même à Sofia s’il n’y avait pas un risque d’être attaquées par l’un de mes anciens ennemis. Elle ma rassura en disant que personne ne me ferait de mal tant que je restais sous sa protection. Puis, un peu rassurée, je lui demandais ce que je pourrais faire de ma vie en restant à l’Institut.

« Pour le moment, vous remettre de ce que vous avez vécu est la priorité. Puis on a besoin de toutes sortes de personnes. De la simple secrétaire au professeur ou encore au médecin, expliqua alors Sofia. »

Je lui répondis de nouveau par un sourire. Cependant, je n’étais pas sûre d’être capable de me remettre de ce que j’avais vécu. J’avais vécut plus de moment aux cotés des démons qu’aux cotés des sylphes. Ces monstres avaient beau avoir fait de moi leur marionnette, ils faisaient partie de ma vie. Et je savais que c’était pour toujours.
Ce dont j’avais réellement besoin, c’était de me sentir libre. J’avais besoin de nager dans le lac que nous avions longé pour arriver ici. J’avais besoin de rigoler avec de futurs amis. J’avais besoin de ressentir le bonheur d’avoir un homme dans mon lit. J’avais besoin de me ressentir puissante. J’avais besoin de me venger. Une partie de moi était en effet persuadé que si j’affrontais des démons, cela m’aiderait à affronter mes angoisses.

« Vous avez bien dit que vous étiez la chef des chasseurs, c’est bien cela ? demandai-je alors. »

J’en étais à peu près sûre, mais je préférai néanmoins m’en assurer avant de continuer.

« Et je suppose que les démons font partie de votre gibier favori ? »

Je lui fis de nouveau un petit sourire. Mais au lieu d’être polie comme le précédant, celui-ci était pétillant. J’avais envie de voir des démons souffrir.

« Dans ce cas, j’aimerai être de la prochaine battue, proposai-je. Cela me fera du bien et je vous serai très utile. »

Sans doute allait elle me répondre que c’était trop tôt, qu’il fallait qu’elle parle à ses amis chasseurs avant tout ou que je commençais à raconter n’importe quoi par fatigue. Mais j’étais heureuse de lui avoir demandé.

©odage par louha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Dim 17 Sep - 18:33

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia


Début septembre 2017

Si un jour on avait dit à Sofia qu’elle reverrait Dahut Pennhêrez, elle ne l’aurait jamais cru. Elle se souvenait encore de la princesse un peu capricieuse qu’elle était et Sofia s’était toujours dit qu’il faudrait qu’elle change pour avoir une bonne place dans sa cour et surtout que les nobles la respecte comme elle le méritait.
La néphilim lui expliqua qu’elle devait se remettre de ce qu’elle avait vécu, mais la sylphe semblait d’un tout autre avis pour le moment. Elle comptait bien montrer à Dahut que se reconstruire était plus important que tout autre chose pour le moment. Mais la jeune femme semblait bien décidée pour autre chose. Sofia soupira mais elle ne pouvait pas l’empêcher non plus d’en faire qu’à sa tête.

- « Je le suis effectivement. » affirma Sofia avant de se diriger vers la cuisine.

Elle mit à chauffer une bouilloire et proposa un thé à la jeune femme. Elle prépara donc ce qu’il fallait et sourit à sa première question, la laissant terminer son raisonnement. Puis Sofia se retourna vers la jeune femme.

- « Non. » laissa tomber Sofia.

Elle retourna auprès de l’ancienne princesse tandis que l’eau chauffait et reprit la parole.

- « Etre chasseur est un privilège. Seuls les meilleurs élèves parviennent à ce rang. Très peu de personne peuvent se vanter de ne pas avoir eus besoin de passer par la voie des étudiants pour intégrer l’ordre des chasseurs. » expliqua Sofia.

La jeune femme voulait se venger. Cela se comprenait, Sofia avait toujours chercher à se venger de ceux qui lui avait fait du mal. Elle avait bien obligé son violeur par un sort d’être totalement soumit à sa fille. Sofia était une psychopathe. Mais elle était tout de même vivante ce qui avait tendance à faire des choses que des personnes normales n’auraient jamais faits.

- « Les chasseurs vont avoir du mal à t’accepter. Il va d’abord falloir qu’ils t’acceptent au sein de l’Institut avant même de te permettre de connaître les secrets de leurs missions. » lâcha Sofia avant de reprendre. « Mais si tu le souhaites, je pourrais t’emmener en mission avec moi s’il y a une petite qui se présente. Sache juste que l’on ne chasse pas toujours le démon. »


©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Lun 18 Sep - 12:16


 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 


Avant de me répondre, Sofia se rendit dans la cuisine afin de mettre de l’eau à chauffer et me proposa un thé. J’acceptais avec plaisir, toujours dans l’attente de sa réponse.

« Non, dit-elle simplement. »  

Je fronçais les sourcils dans une incompréhension totale. « Non ». C’était tout ce qu’elle avait à me dire ? Je comprenais qu’elle ne veuille pas de moi dans ses rangs, mais ne pouvait elle pas argumenter ? Si figurait-elle que j’étais toujours la petite fille qu’elle avait connue à la cour de mon père ?

« Etre chasseur est un privilège, dit elle comme si elle avait lu dans mes pensées.  Seuls les meilleurs élèves parviennent à ce rang. Très peu de personne peuvent se vanter de ne pas avoir eu besoin de passer par la voie des étudiants pour intégrer l’ordre des chasseurs.
_ Très bien, je comprends, répondis-je simplement. »

Je ne me voyais absolument pas devenir une étudiante à l’institut. De quoi aurai-je l’air dans une classe avec des personnes ayant le centième de mon âge ? Mais avais-je vraiment besoin de faire parti des rangs de la néphilim pour me venger ? Tu as besoin d’une présence qui te rassure, dit une voix dans ma tête. C’était la vérité. Etre à l’abri faisait naitre en moi des idées de vengeance. Cela faisait renaitre la princesse qui obtenait tout ce qu’elle voulait. Mais je savais qu’une fois sortie de l’institut, je redeviendrais sûrement celle que j’étais avant d’y entrer. La pauvre petite fille perdue.

« Les chasseurs vont avoir du mal à t’accepter. Il va d’abord falloir qu’ils t’acceptent au sein de l’Institut avant même de te permettre de connaître les secrets de leurs missions, expliqua Sofia. Mais si tu le souhaites, je pourrais t’emmener en mission avec moi s’il y a une petite qui se présente. Sache juste que l’on ne chasse pas toujours le démon.
Merci, fis-je simplement. »

Je lui souris. Lorsque la bouilloire annonça que l’eau qu’elle contenait était arrivée à ébullition, je me levais.

« Laissez, je m’en occupe, proposai-je à mon hôte. »

Que ce soit en tant que princesse ou en tant qu’otage, j’avais été habitué à être servie. Mais j’avais envie de faire quelque chose pour remercier Sofia, et apporter le thé était un début.
La néphilim avait déjà placé une boule à thé dans une théière. Je versais dessus le liquide bouillant et plaçait un couvercle par-dessus. Puis, je revins vers le salon, avec un plateau contenant la théière et deux tasses.

« Que chassez-vous d’autre ? demandai-je en me rasseyant. »

J’écoutais sa réponse tout en attendant que le thé soit infusé. Une fois cela fait, je le servis dans les deux tasses et en tendis une à mon hôte.
Comme on pouvait s’y attendre, il était toujours brulant. Afin d’éviter de bruler mon œsophage, j’attrapais un courant d’air frais et le plaçait au dessus de ma tasse, afin de refroidir son contenu. A présent, le thé était à une température parfaitement acceptable. Chaud sans être brulant. Je le portais donc à mes lèvres pour en déguster une gorgée. Puis, je reposais la tasse sur la table basse. Une nouvelle question venait de faire surface dans ma tête.

« Est-ce qu’il y a d’autres personne comme moi ici ? questionnai-je. Pas de sylphes, vous m’avez déjà répondu. Mais des gens qui ont vécu au près des démons, ou un autre de vos ennemis ? »

Sans doute commençais-je à l’embêter avec toutes mes questions. Mais savoir que je pourrais partager mon expérience avec quelqu’un m’intéressait.




©odage par louha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Dim 24 Sep - 11:54

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia


Début septembre 2017

Sofia remarqua bien vite que sa réponse sèche et directe ne plaisait pas à la jeune femme. Mais peu importe, elle sembla comprendre les raisons du refus de la néphilim. Dahut avait beau être une princesse, une femme qui pouvait avoir des millions de choses, elle était avait tout une ancienne alliée des démons et qui disait démons, disait danger pour pas mal de monde.
L’Institut avait beau être protégé, jamais Sofia ne le mettrait en danger. Dahut était là uniquement parce que Sofia le voulait bien. Elle aurait très bien pu la laisser seule et abandonnée dehors, mais une telle source d’informations sur les démons ne pouvaient être envoyé aux oubliettes.

La princesse s’occupa du thé et Sofia la regarda tandis qu’elle réfléchissait à ce qu’elle dirait aux chasseurs. Elle la remercia lorsque Sofia accepta de l’emmener avec elle pour une mission simple, mais cela ne signifiait pas non plus qu’elle irait voir le démon.

Lorsqu’elle amena les tasses de thé, Dahut posa une nouvelle question et Sofia haussa les épaules en réfléchissant un instant.

- « En réalité, nous combattons beaucoup plus les humains que les démons. Il y a de nombreux centres servant à expérimenter sur les êtres magiques… Ce qui nous oblige à aller régulièrement vérifier nos infos afin de sauver des enfants… » expliqua Sofia.

La néphilim fit un signe de tête en guise de remerciement à l’ancienne princesse et prit une première gogrée. Sofia aimait lorsque le thé était bouillant. En deux milles ans, elle avait réussi à développer une certaine résistance à la température élevée.

- « Croyez-le ou non, mais les humains peuvent être beaucoup plus cruels que les démons. » lâcha Sofia.

Bien sûr qu’elle savait de quoi elle parlait. Après tout très peu de personnes savaient qu’elle s’était fait violée par un humain. Elle avait gardé ça pour elle. Puis la jeune femme posa une nouvelle question à laquelle Sofia ne savait pas trop quoi répondre sur le coup…

- « Il y en a oui. L’Institut cache des personnes victimes de démons ou de criminels. Mais je ne peux pas vous dire qui. Très peu de personnes sont au courant de ça. » expliqua Sofia avec un sourire rassurant.

Après tout l’Institut abritait bien une infirmière qui avait été séquestrée par un démon pendant de nombreuses années, mais également une humaine qui était recherchée par son ex époux…



©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Lun 25 Sep - 11:09


 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 

« Il y en a oui, répondit Sofia.  L’Institut cache des personnes victimes de démons ou de criminels. Mais je ne peux pas vous dire qui. Très peu de personnes sont au courant de ça. »  
Elle ne semblait pas prete à m’en dire plus et je le respectai. Ces personnes voulaient sûrement rester les plus cachées possibles. »  

Je bu une nouvelle longue gorgée de mon thé et je ne pu m’empêcher de bailler en posant ma tasse sur la table basse.

« Pardonnez-moi, dis je en me frottant un peu les yeux. »

Un instant, je me demandais si mon hôte n’avait pas ajouté quelques herbes soporifiques dans son thé. Mais je finis par me rendre à l’évidence. J’étais naturellement fatiguée. Je n’avais pas fait une vrai nuit depuis que j’avais quitté ma prison. Je m’étais contenté de fermer un œil pendant une heure à peine.
Cependant, bien que grâce à Sofia, je sois beaucoup plus rassurée qu’à mon arrivée,  quelques questions trottaient encore dans ma tête. Et je craignais qu’elles m’empêchent de dormir correctement.

« Et si c’était lié ? suggérai-je soudainement. Et si les démons avaient trouvé le moyen de mettre les humains de leur coté pour attaquer les autres créatures magiques. ? »

Cette idée avait germé dans mon cerveau lorsque Sofia m’avait  avoué que certains humains étaient aussi monstrueux que des démons. Pour avoir grandi à leur cotés, je savais que les humains étaient facilement influençables. Les démons avaient réussi à me manipuler pendant des siècles, ils n’auraient donc aucun mal à faire de même avec de simples humains.
Je baillais de nouveau. Et cette fois, je préférai prendre les choses en mains, avant que je ne m’endorme en pleine conversation.

« Ou proposez vous que je dorme ? demandai-je avec un petit sourire. »


©odage par louha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


En ligne

Maitre incontesté
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com/t523-inventaire-de-sofia


■ Célébrité : Scarlett Johanson ■ Crédits : Merci Louha ! <3 ■ Autres comptes : Anna L. Evans - Jake R. Perkins - Noah A. Cassidy ■ Messages : 1259 ■ Crédits : 2532 ■ Date d'inscription : 03/06/2017
∆ Age : 2500 ans / 400 av JC ∆ Race : Néphilim

✴ Pouvoirs : • Chronokinésie : niveau 3
• Télépathie : niveau 3
• Electrokinésie : niveau 3
• Magnétisme : niveau 3
• Téléportation : niveau 3
• Energy Blast : niveau 3



MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Sam 7 Oct - 11:36

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
Dahut & Sofia


Début septembre 2017

Au fond, cela faisait plaisir à Sofia de savoir que Dahut Pennhêrez était en vie. Elle avait beaucoup appris aux côtés de son père et l’homme ne l’avait jamais considéré comme une espèce magique dangereuse comme beaucoup de personnes avait pu le faire durant sa vie. Car Sofia avait dû se cacher de nombreuses années à cause de ses pouvoirs mais ce roi l’avait toujours considéré comme une amie.

Sofia remarqua que Dahut semblait épuisée puisqu’elle bailla. D’ailleurs l’ancienne princesse s’en excusa et Sofia sourit doucement. Non elle comprenait parfaitement ce que la femme vivait, elle l’avait vécu elle-aussi. Puis la sylphe posa une nouvelle question et la néphilim secoua la tête. Bien sûr que cette hypothèse était possible, mais la guerre des humains étaient envers toutes les créatures magiques, pourquoi s’allieraient-ils aux démons ?

- « Il arrive qu’au cours de sauvetage, les chasseurs tombent sur des démons emprisonnés et traités de la même manière que les garous ou les êtres comme vous et moi. » expliqua Sofia à la jeune femme.

L’idée n’était pas idiote, la fondatrice y avait pensé également, mais à présent elle était persuadée qu’il n’y avait pas de lien entre les deux.

- « Puis si les humains avaient conclu une coalition avec les démons, pourquoi les démons auraient-ils détruit les Etats-Unis ? » interrogea Sofia bien qu’elle n’attendait pas de réponses.

Sofia sentait bien que son amie était en train de s’endormir littéralement sur place. La néphilim n’avait aucun mal à comprendre sa question et elle se leva en lui proposant de la suivre. Elle lui montra une chambre d’ami dans laquelle elle pouvait dormir. Bien sûr, il n’y avait que Sofia dans cette maison, son frère se trouvant à Venise et les filles de Sofia ne dormant pas ici.

- « Prenez cette chambre, vous y serez sûrement confortablement installée. » expliqua Sofia avant de reprendre. « Il y a une salle de bain au bout du couloir, si vous avez besoin de vêtements, je pourrais vous en prêter le temps que vous vous habituiez à votre nouvelle vie ici. » epxliqua Sofia.

La néphilim lui montra les différentes pièces et un placard plein de vêtements de cette époque qu’elle ne portait pas.

- « Je suis contente de vous savoir en vie Dahut. Bonne nuit. » lâcha Sofia avant de laisser la jeune femme, retournant à son bureau car elle allait devoir mener son enquête sur les différentes action de Dahut à présent…


©odage par louha



Sofia
~"They can live in my new world or they can die in their old one..." ❖
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Membre actif
avatar
http://institut-chevalier.forumactif.com


■ Crédits : Moi même ■ Autres comptes : Nick + Merlin ■ Messages : 135 ■ Crédits : 280 ■ Date d'inscription : 19/08/2017
∆ Age : 1610 ∆ Race : Sylphe




MessageSujet: Re: Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ? Dim 8 Oct - 14:31


 
Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?
❖ Sofia & Dahut ❖
 

Je me demandais s’il n’y avait pas un lien entre les agissements des humains et ceux des démons. Mais Sofia ne semblait pas tout à fait convaincue.

« Puis si les humains avaient conclu une coalition avec les démons, pourquoi les démons auraient-ils détruit les Etats-Unis ? demanda la néphilim.
_Peut être pour les punir d’avoir rompu une partie de leur accord, hasardai-je. »

Je n’étais absolument pas convaincue de ma réponse. Suite à cela, me sentant fatiguée, je demandais à Sofia où  je pourrais dormir. Elle m’invita à la suivre vers un couloir et m’indiqua une chambre.

« Prenez cette chambre, vous y serez sûrement confortablement installée, expliqua Sofia avant de reprendre.  Il y a une salle de bain au bout du couloir, si vous avez besoin de vêtements, je pourrais vous en prêter le temps que vous vous habituiez à votre nouvelle vie ici.
_ Merci beaucoup à vous, répondis-je. »

La chambre était spacieuse. Ses quatre murs étaient recouverts d’une tapisserie bleu pervenche. On retrouvait ce même bleu sur des motifs des draps, de la tête de lit et d’un petit fauteuil Voltaire. Les meubles semblaient assez anciens et je me demandais qui d’autre avait dormi ici avant moi.
Mon hôte me montra ensuite les autres pièces du couloir et un placard remplis de vêtements.  

« Je suis contente de vous savoir en vie Dahut. Bonne nuit, lâcha Sofia
_ Bonne nuit à vous. Et encore merci, répondis-je. »

Sofia me laissa alors pour partir je ne sais où. J’étais tenté de m’avachir sur le lit de la chambre bleu, mais je me dirigeais plutôt vers la salle de bain. Rapidement, je me déshabillais, j’entrai dans la douche et je tournais les robinets. Un léger jet d’eau rencontra alors ma peau. Je frissonnais de plaisir. C’était ma première vraie douche depuis ma fuite.  Tenant  à peine debout, je regardais l’eau colorée par la saleté de ma peau s’enfuir par le trou d’évacuation.
Afin d’éviter de m’écrouler dans la douche, je me savonnai sommairement  et quand je fus un minimum propre et rincée, je sortis de la douche afin de me sécher. J’empruntai alors une tenue de nuit. Puis en vitesse, je rejoignis ma nouvelle chambre pour me glisser dans les draps.
Et, pour la première fois depuis bien longtemps, je m’endormis rapidement. Un cauchemar arriverait sans doute pour me hanter, mais pour le moment, j’étais paisible et confiante.


©odage par louha


On conclut comme ça ? Je pense que oui, mais je préfère avoir ton accord avant de demander le verrouillage Wink .


Revenir en haut Aller en bas

Toc Toc Toc, il y a quelqu'un ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Apparition (LIBRE mais quelqu'un pitié ^^")
» Une renommé qui fait noyer quelqu'un
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]
» Présentation de quelqu'un pas tres adroit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: L'Institut :: L'entrée-